Le métier de Concepteur Developpeur Web et Logiciels

 

 

Les métiers de l’Informatique sont encore aujourd’hui trop masculinisés. Cependant, il existe quelques femmes qui se lancent dans le domaine et qui tentent d’inverser la tendance.
Afin de mieux comprendre en quoi consiste ce métier et de voir comment il est perçu par ceux qui le pratiquent, trois analystes programmeurs en alternance ont accepté de répondre à quelques questions. Leurs trois témoignages nous permettent d’avoir une vision générale du métier de CDL.

Q. : Pouvez-vous nous parler de votre métier ?
A. : « Comme je le dis souvent, il s’agit d’un métier de magicien ! On part de quelque chose sans vie (un projet client), statique (maquettes), pour lui donner  corps et répondre au mieux aux clients. »
F. : « Mon job consiste à adapter aux besoins spécifiques de mon entreprise un logiciel appelé ERP afin de pouvoir stocker, exploiter et croiser leurs données. Cela comprend des fonctionnalités comme le calcul de chiffres destinés à la comptabilité, le calcul des indicateurs du contrôle de gestion, la gestion de stock, le suivi des prestations de service destinées aux clients avec des indices de satisfaction et l'ensemble des détails des facturations et des livraisons. Mais je fais aussi de l'aide aux utilisateurs lorsque c’est nécessaire. D'autre part je suis aussi chargé d'assurer le maintien de la flotte de téléphones mobiles qui équipe mes collaborateurs. »

Q. : Qu’est-ce qui vous plait dans votre métier/poste ?
S. :
« C’est un renouvellement perpétuel, tous les jours le travail est différent. Il faut s’adapter et faire preuve de logique et d’inventivité pour faire face à chaque situation ! »
F. : « Ce que je trouve intéressant dans ce job c'est de pouvoir tester de nouvelles technologies afin d’améliorer la qualité du service fournit aux utilisateurs. C'est en quelque sorte un travail de Recherche et Développement, on se fait par la même occasion une idée de tous les corps de métiers pour lesquels on est amené à développer des interfaces et des outils informatiques. »

Q. : Comment s’est passée votre intégration dans votre structure d’accueil ?
A. :
« Mon intégration s’est faite de façon naturelle, car il s’agit d’une petite structure donc tout le monde se connait, se tutoie… »
S. : « Parfaitement bien. Après un tour d’horizon, j’ai occupé différents postes afin de faire de petites tâches me permettant de me former et de découvrir les langages utilisés et la logique interne. Mon chef a su me donner la documentation et les tâches adéquates afin que je progresse rapidement. »
F. : « Dans les premiers mois j'ai été formé par des prestataires afin de mieux prendre en main l'environnement de développement dédié de l'ERP sur lequel je travaille. J'ai trouvé ça vraiment intéressant de pouvoir ainsi observer le fonctionnement d'une entreprise dans sa globalité, d'autant que c'était ma première expérience dans le domaine. »

Q. : Est-ce qu’être en alternance est un plus ?
A. :
« C’est un énorme plus, dans le sens où il n’y a pas que de la théorie. A un peu plus de 30 ans je me voyais mal retourner à un rythme scolaire à proprement parlé. Le Cesi propose un rythme bien adapté. Et pour finir, je pense que la meilleure école pour apprendre, reste l’entreprise ! »
S. : « Bien sûr ! L’alternance permet de rapidement se mettre dans le bain et de faire face aux réalités du métier et de l’entreprise. Le développement est un milieu qui évolue tellement vite que l’alternance permet de se confronter aux réalités actuelles des technologies. »
F. : « Je pense effectivement que l'alternance est un plus par rapport à des enseignements plus classiques, car on peut appliquer ce que l'on apprend en formation dans le milieu professionnel dans lequel nous allons évoluer par la suite. Je n'ai jamais été du genre à apprendre par cœur une chose sans en comprendre le fonctionnement, l’alternance est donc une bonne alternative à ce problème.
En plus de cela, le travail en entreprise, parallèlement à la formation suivie, est un bon moyen de justifier d'une expérience professionnelle et d'avoir un CV bien rempli à présenter par la suite. Sans compter que les entreprises qui investissent dans la formation d'un étudiant en alternance envisagent assez souvent de le garder après obtention de son diplôme. C'est en tout cas ce que j’ai pu observer dans mon entourage.
Évidemment le salaire d'employé est un plus non négligeable.
 »

Feedback